Aujourd’hui nous allons parler de 3 erreurs avec le subjonctif en français !

Quand vous apprenez le subjonctif à l’école, dans les livres, sur des applications, une même règle revient : « on utilise le subjonctif après « que » pour exprimer des sentiments ou des opinions. »

Cette règle semble claire mais pourtant dès que vous voulez la mettre en pratique, ça ne marche pas.

Pourquoi ?

Parce que le subjonctif est l’un des temps les plus complexes en français et qu’il fait appel à la subjectivité.

C’est pourquoi nous avons créé un cours spécialement dédié au Subjonctif, du niveau A2 au niveau B2.

Pour vous aider à comprendre tous les secrets du subjonctif chez vous !

Mais aujourd’hui je voulais vous parler de 3 erreurs avec le subjonctif en français :

1. Il faut absolument 2 sujets différents

L’une des erreurs que je vois le plus souvent chez mes étudiants c’est d’utiliser le subjonctif avec le même sujet.

Par exemple :

« Je suis heureuse que je sache le subjonctif. » 

Son de l’alarme à erreur (j’en ai toujours une sur mon bureau) : biiiiiiiip

Grosse erreur.

3 erreurs avec le subjonctif

Il faut absolument avoir 2 sujets différents dans la phrase. Le sujet de la première phrase doit être différent du sujet de la subordonnée.

Par exemple vous pourriez dire :

« Je suis heureuse qu’il sache le subjonctif. »

Ou « je suis heureuse de savoir le subjonctif. »

Comme vous le voyez, s’il n’y a qu’un seul sujet, vous devez utiliser l’infinitif dans la seconde partie de phrase. Même si votre verbe introductif s’utilise normalement avec le subjonctif.

C’est clair ?

Passons maintenant à la deuxième erreur.

2. Toutes les phrases introduites par « que » sont au subjonctif

Au départ, quand on apprend la règle du subjonctif, on pense que tous les verbes précédés de « que » vont être au subjonctif.

C’est normal, parce que la règle qu’on apprend est la suivante :

« Sujet + verbe introducteur + que + sujet + verbe au subjonctif »

Mais ce qu’il faut savoir c’est qu’on n’utilise pas le subjonctif après n’importe quel verbe suivi de « que ».

Par exemple vous pourrez dire :

Je doute qu’il soit sympathique

Mais vous ne pouvez pas dire :

Je pense qu’il soit sympathique. 

3 erreurs avec le subjonctif

3. Certains verbes sont suivis du subjonctif à la forme négative

Reprenons l’exemple précédent.

On a dit que « Je pense qu’il soit sympathique » n’est pas une phrase correct.

Mais par contre : « Je ne pense pas qu’il soit sympathique » est correct.

Pourquoi ?

Parce que « je ne pense pas que » exprime une opinion à la forme négative.

Il existe des listes bien précises des verbes suivis du subjonctif dont je vous parle dans mon cours complet sur le subjonctif.

Et vous, faites-vous ces erreurs ?

Quelles autres erreurs faites-vous au subjonctif ?

N’hésitez pas à me laisser votre réponse en commentaire.

 

Priscilla, professeur de français à l’institut linguistique alpha.b à Nice